Voyager en famille au Laos

Voyager en famille au Laos

Découvrir le Laos en famille peut être une expérience inoubliable mais qui demeure simple, entre balades en bateau, promenades à vélo et découvertes de marchés vivants et colorés. Ici comme dans la plupart des pays d’Asie du Sud-Est, les enfants sont rois et au Laos, petit pays réputé pour sa quiétude, sans invasion touristique ni développement urbain outrancier, tout reste à l’échelle humaine.
 
Il reste néanmoins un certain nombre de choses à savoir et à préparer afin de mettre tous les atouts de son côté, pour une expérience réussie en famille dans ce petit pays bouddhiste où l’on égraine les journées avec une certaine nonchalance bien rassurante pour les visiteurs.

Du point de vue pratique, il faut savoir que les sièges enfants sont quasiment inexistants et qu’il n’y a pas de service de baby-sitting dans les hôtels ou à proximité. N’espérez donc pas de sièges enfants dans les voitures, au restaurant, et encore moins de tables à langer bébé dans les toilettes publiques. Si dans les grandes villes, il est facile de trouver des couches-culottes et du lait maternisé dans les commerces de proximité, c’est quasiment introuvable à la campagne.

Peut-être problématique avec les tout-petits

Du point de vue de l’hygiène, à Laos Autrement, nous vous conseillons là aussi de ne pas vous inquiéter. A condition toutefois de respecter des règles élémentaires comme de se laver les mains régulièrement et d’apporter avec soi un gel lavant utilisable en toute circonstance. Enfin, toujours à la campagne, surveillez vos petits afin d’éviter qu’ils n’entrent en contact avec les animaux ou qu’ils s’aventurent seuls dans des zones qui ont été le théâtre de combats pendant la guerre du Vietnam car il reste encore des mines ici et là.

Si, d’une manière générale, les Laotiens adorent les enfants, l’accueil est parfois problématique notamment pour les tout-petits. Dès lors, peut-on voyager avec des bébés ou des enfants en bas-âge ? A Laos Autrement, nous le déconseillons plutôt, à moins que les voyageurs ne le fassent en pleine conscience des risques et que nous ayons pu prendre correctement en compte ces derniers dans le circuit que nous leur proposons.

Il faut ainsi imaginer un programme calme, avec des activités de leur âge et de larges plages de repos. Le voyage peut s’articuler autour de villes à partir desquelles on rayonne pour des activités de l’ordre de la demi-journée. Aucun séjour en jungle ni de nuitée en village bien sûr. 

À quoi faut-il faire plus particulièrement attention ?

Pour les plus grands, pas de problème. Néanmoins, nos jeunes n’éprouvent généralement pas la même passion que nous pour les temples séculaires. Si vos enfants sont gagnés par l’ennui, proposez-leur des activités de plein air. À Luang Prabang, les chutes de Tat Sae et de Tat Kuang Si devraient les impressionner. Les excursions en bateau les intéresseront aussi certainement.

La plupart des enfants adore l’extraordinaire jardin de sculptures hindoues et bouddhiques de Xieng Khuan, à la périphérie de Vientiane. Avec ses piscines et ses pistes de bowling, la capitale offre aussi quelques activités plus classiques.

Pensez à l’acclimatation des enfants, encore plus sensibles que nous à la chaleur, au soleil, au changement d’horaire et à la fatigue des grands voyages. Ne pas sous-estimer la nécessité de pouvoir rapidement évacuer l’enfant vers la Thaïlande voisine en cas d’urgence. 


Plein d’activités à partir de 5/6 ans

Pour les voyages en famille, Laos Autrement a la possibilité de concevoir des circuits adaptés aux enfants à partir de 5 ou 6 ans dans toutes les régions du Laos. Si vous tenez à venir avec bébé, il faudra suivre tous nos conseils et prendre avec vous ce qu’on ne trouve pas sur place. Il vaut mieux en effet tout prévoir, même le lit parapluie car peu d’hôtels en proposent. Ne pas prendre de poussette (sauf éventuellement équipée tout-terrain) car les infrastructures ne sont pas adaptées.

Parmi nos idées d’activités et de découvertes avec des enfants, nous suggérons à partir de 5/6 ans des ateliers d’artisanat (tissage en famille), des activités autour de la culture du riz (sous forme d’ateliers courts, variés et très ludiques), mais aussi des promenades avec les éléphants, des safaris d’observation de la vie sauvage, des balades en pirogue ou kayak, des croisières en bateau.

Sans oublier cette cérémonie typiquement laotienne du Baci, ou encore une sortie de pêche traditionnelle ou la visite de villages ethniques. Et pour les plus grands, à partir de 8 ans, rencontrer les gibbons, faire des petits treks faciles avec nuitée en village. Ou encore accrobranches et ziplines, mais là, il est quelquefois nécessaire d’avoir au moins 10 ans. Comme vous le voyez, le Laos en famille est très facile et vous laissera des souvenirs inoubliables ! 

Un Monde Autrement