Logo Laos Autrement

Nos 3 treks coups de coeur au Laos

Ils ont été conçus pour les amoureux de la nature et des découvertes authentiques. De niveaux très différents, ils vous permettent de plonger au cœur d’une nature riche de sa biodiversité incroyable, accompagnés de guides locaux passionnés. De quoi satisfaire les sportifs et moins sportifs en quête d’évasion.

 

Tout d’abord, le trek des orchidées. A faire pour... les orchidées bien sûr. Vous vous plairez à les chercher du regard dans leur milieu naturel. L’expertise des spécialistes français qui accompagnent permet aussi d’en percer quelques secrets.

 

Ensuite, le trek de Nong Khiao. A faire pour la promenade tranquille à travers les rizières d’altitude, les rencontres avec les villageois et la petite cascade cachée dans la forêt.

 

Enfin, le trek du Nam Et-Phou Louey. Pour le côté défi sportif en plein milieu de la jungle et pour la découverte de la richesse de la faune locale.

Trek des orchidées (avec Vientiane Orchidées)

Orchidée

 

Situé dans la région de Vientiane, c’est à 2 heures de route de la capitale dans le parc naturel de Phou Kao Kouay. Il peut se faire sur 1 ou 2 jours avec 1 nuit dans un village au départ de Vientiane, puis retour.

 

Cette randonnée vous fait découvrir les orchidées dans leur milieu naturel, mais aussi nombre de plantes médicinales. Elle emprunte des chemins de forêt dense, semi-caduque et bambous. Guidé par Bertrand ou Laurence, tous deux experts en orchidées, et deux villageois.

 

L’hébergement est bien sûr dans des conditions locales, repas préparés par les familles et déjeuner pique-nique. Ce trek qui s’apparente à une balade est assez facile. Il faut compter 3 à 4 heures de marche par jour.

 

Ne pas oublier la baignade relaxante dans la cascade de Tad Say en fin de 1 ère journée. En fait, il y a plusieurs cascades selon les jours de randonnée : chutes d’eau de Pha Say (1er jour), Tad Leu et Tad Saang (2ème jour).

Ce trek se pratique toute l’année mais devient plus difficile en saison des pluies (boue, sangsues...). Il y a peu de dénivelé.

 

Chute d'eau au Laos
  • Projet responsable : initié par Bertrand et Laurence en collaboration avec les autorités pour lutter contre la cueillette et la vente illégales des orchidées, il implique le village en offrant des revenus alternatifs. Par exemple, en créant des emplois de guides, mais aussi des ressources pour les familles qui hébergent les voyageurs. En contrepartie, les villageois s’engagent à ne plus pratiquer le commerce des orchidées du parc.

Trek de Tad Mok avec nuit dans un village

Situé dans la région de Nong Khiao, à 3 heures de route de Luang Prabang, ce trek se fait en 2 jours au départ de Nong Khiao puis retour. Idéal pour donner un aperçu de la nature sauvage du nord du Laos, ce trek commence par 45 minutes en long boat traditionnel sur la rivière Nam Ou, au milieu des paysages de monts karstiques.

Chute d'eau au Laos

Au programme : villages, rizières et forêts (parfois des enfants du village vous suivent...), petits ponts et quelques gués à franchir selon les saisons. C’est un trek/balade assez facile, compter 4h30 le premier jour et 2h le second.

 

Au départ du premier village, compter entre 2 et 3h aller-retour pour atteindre la petite cascade de Tad Mok dans la forêt. Déjeuner pique-nique sur place et baignade, on y est souvent seuls au monde !

 

On traverse ensuite la rivière en bateau dans l’après-midi pour 1h30 de marche dans les rizières, jusqu’à un village peuplé par deux ethnies, Hmong et Kamu. Hébergement dans une maison de plusieurs chambres dédiée aux voyageurs (il peut y avoir d’autres groupes en même temps), repas préparés par la famille. Visite du village, possibilité d’aider à faire la cuisine... Après le petit déjeuner, on rejoint le bateau en 1h30 par un autre chemin.

 

On remonte ensuite en bateau (40 minutes) vers le nord, jusqu’au village de Muang Ngoy. Là, balades dans le village et visite des grottes ayant servi à abriter la population lors des bombardements pendant la guerre du Vietnam.On peut redescendre en bateau, ou en kayak, en partie ou complètement, jusqu’à Nong Khiao. Compter 3 heures de kayak du début à la fin.

 

Ce trek se pratique toute l’année mais il est plus difficile en saison des pluies (boue, sangsues, eaux plus fortes...). Il y a très peu de dénivelé.

Trek du Nam Et-Phou Louey

Situé dans le Houaphan, dans une région éloignée que l’on rejoint en plusieurs jours au cours du circuit, ce trek se déroule dans le parc naturel de Nam-Et Phou Louey. Il y a plusieurs circuits possibles, entre 2 à 5 jours, en immersion totale au cœur de la nature.

Petite cabane atypique dans la jungle au Laos

Au programme : rizières, forêts denses et bambous, cascades, villages. Vous observerez faune et flore et découvrirez les plantes médicinales. Vous serez invités à faire les relevés des caméras d’observation (chats sauvages, civettes, sambar, petits ours, oiseaux...).

 

Jungle au Laos

Ces treks sont assez difficiles (modéré à difficile) voire même très sportifs (challenge) pour celui de 5 jours, avec d’important dénivelés.

 

  • Trek 2 jours / 1 nuit – sommet le plus haut 1187 m – 12 km en tout – nuit dans les « nids », sorte de nacelles suspendues qui se referment pour dormir.
  • Trek 3 jours / 2 nuits – sommet le plus haut 1497 m – 26 km en tout – 1ère nuit dans une hutte dans la jungle (juste surélevée, matelas, couvertures et moustiquaire) et 2ème nuit dans les nids.
  • Trek 5 jours / 4 nuits – sommet le plus haut (et le 3ème sommet le plus haut du Laos) le Phou Louey - « la montagne pour toujours » culmine à 2257 m – 45 km en tout -1 nuit en homestay, 2 en huttes, 1 dans les nids.

 

Ces treks demandent une très bonne condition physique et ne sont possibles qu’en saison sèche, d’octobre à mai.

 

  • Projet responsable : 26 villages de la région sont impliqués dans la protection de la faune et de la flore du parc naturel. Le projet fournit des revenus à de nombreuses familles (guides locaux, bateliers, entretien des huttes et des chemins, préparation des repas, tissage...) et permet de lutter contre le braconnage pour la préservation des espèces et ressources naturelles.