Logo Laos Autrement

Le Houa Phan, frontière avec le Nord Vietnam

Niché sur un plateau aux températures clémentes, avec ses nombreuses grottes permettant de se mettre à l’abri et ses sources d’eau chaude utiles au quotidien, le Houa Phan est habité depuis des temps ancestraux et réputé aujourd’hui pour ses importants sites archéologiques. Mais la province est avant tout célèbre pour son rôle majeur dans l’histoire du Pathet Lao, le mouvement révolutionnaire frère du Vietminh.

Crane fossile de l’homme préhistorique du Laos
Crane fossile de l’homme préhistorique du Laos

Houa Phan, une vie préhistorique

 

Dès les temps reculés de la préhistoire, ce plateau situé à une altitude de 1200m lui conférant un climat tempéré était occupé par des humains. Les restes de l’homme le plus ancien de toute l’Asie du Sud-Est ont été retrouvés sur le site de fossiles humains de Tham Pha Ling. Ils dateraient de 45 000 à 50 000 ans. Le parc archéologique de Hintang abrite pour sa part de curieuses mégalithes dressées plantées en cercle. Aujourd’hui la région est habitée par de nombreuses peuplades différentes : Lao, Vietnamiens, Hmong, Khamn, Tai Dam… qui excellent dans l’artisanat. Les soieries de Sam Neua sont considérées parmi les plus belles de toute l’Asie. Les bijoux d’argent sont vendus sur des marchés animés et hauts en couleur où se côtoient les différentes ethnies.

Souphanouvong et Ho Chi Minh, le Prince rouge et l'oncle Ho - Laos
Souphanouvong et Ho Chi Minh :
le Prince rouge et l'oncle Ho

Houa Phan, base du Pathet Lao

 

La région n’a pas toujours été lao. Historiquement, elle fut souvent l’apanage du Vietnam avant d’être définitivement attribuée au Laos par la France durant le XIXe siècle. Durant la seconde guerre d’Indochine, sa position frontalière avec le Nord du Vietnam en fit la base principale du Pathet Lao et de Souphanouvong, le célèbre prince rouge. Le Pathet Lao disposait ainsi sans restriction de l’appui politique et logistique des communistes Vietminhs.

 

Afin de se protéger des bombardements incessants des Américains, la population s’installa dans un réseau de 420 grottes au cœur des massifs calcaires. 23 000 personnes, écoles, boulangeries, magasins, un temple et un théâtre, mais aussi, les bureaux du Pathet Lao, un hôpital et des dépôts de carburant y étaient abrités des tonnes de bombes déversées par les airs et dont les cratères marquent encore de leurs sinistres empreintes la campagne aujourd’hui. Une pièce étanche disposant d’un système de purification permettait même de parer les bombardements chimiques. Cette structure incroyablement préservée et réhabilitée est accessible à la visite.

Tigre d'Indochine dans le Houa Phan - Laos

Les sources thermales du Houa Phan

 

L’une des attractions naturelles les plus visitées de la province du Houa Phan est la source d’eau chaude de la ville de Hième, la plus importante du pays. Elle surgit de la montagne Leuy après avoir été chauffée par l’activité volcanique souterraine puis traverse une réserve forestière qui abrite toujours des tigres d’Indochine.

 

Il est possible de se baigner dans cette eau réputée pour ses vertus médicinales. Mais, attention à bien choisir un endroit où la température de l’eau n’est pas trop élevée. Des marchands installés sur les berges proposent des œufs frais qui cuisent en bien moins de 5mn une fois plongés dans l’eau de la source.

Découvrez notre sélection d'hôtels
dans le Houa Phan

 

Pour obtenir une cotation individualisée en quelques clics seulement, rendez vous sur notre page

devis gratuit