Logo Laos Autrement

Les Bolovens, le grand jardin du Laos

Juchés sur leur plateau, les Bolovens sont une autre particularité du paysage lao. Les cultures diversifiées gagnées sur la jungle s’opposent à l’omniprésence des rizières humides ou sèches que l’on retrouve dans le reste du pays. Proximité avec le Cambodge oblige, les nombreuses ethnies que l’on y rencontre sont de tradition môn-khmer pour la langue et la culture. Les cascades ne s’étagent pas en bassins successifs plus ou moins hauts mais se précipitent en véritables cataractes de la vertigineuse falaise.

Bolovens, une région agricole majeure - Laos

Bolovens, une région agricole majeure

 

A 1200m d’altitude, le plateau des Bolovens jouit de températures modérées. Principale région agricole du Laos, elle est réputée pour ses plantations de thé, de café, de tecks, d’hévéas, de bananiers, de litchis… La plupart de ces cultures tropicales ont été importées ici depuis l’Amérique du Sud durant la colonisation française en raison des conditions climatiques privilégiées du plateau. Les habitants apprécient de faire visiter les cultures, de faire découvrir leurs savoir-faire et de faire goûter leurs productions aux amateurs en tout genre.

Bolovens, des cascades époustouflantes - Laos

Bolovens, des cascades époustouflantes

 

Depuis le plateau des Bolovens, de magnifiques et gigantesques cascades se jettent dans la vallée en contrebas. Les chutes de Tad Lo invitent à la promenade à pied, à vélo ou à dos d’éléphants. La rivière se précipite de la falaise avant d’être avalée par la jungle tropicale. Tad Fan doit son nom à une biche qui se serait jetée du haut du précipice afin d’échapper aux chasseurs. Deux rivières se déversent côte-à-côte de l’à-pic avant de mêler leurs eaux dans une frénésie tumultueuse 120m plus bas. Tad Fan est la plus vertigineuse des cascades du Laos.

 

Les amateurs de randonnée de tout niveau pourront profiter pleinement des sites : promenades offertes par les cascades, frissons sur les ponts suspendus, émotions lors du passage dans les nombreux villages de minorités ethniques alentour.

Bolovens, une richesse ethnique - Laos

Bolovens, une richesse ethnique

 

La diversité ethnique n’est pas l’apanage du seul Nord Laos. Le plateau des Bolovens n’est certes pas en reste. D’ailleurs, le plateau tire son nom de la tribu des Bolovens. Il est habité par plusieurs groupes môn-khmers qui ont conservé leur mode de vie traditionnel et leurs croyances animistes. Tribus Katu et Alak, Ta Oï, K-Lac avec leurs maisons sur pilotis… La visite de ces villages permet d’admirer les trésors de l’artisanat local : forgerons, vanniers, menuisiers...

Découvrez notre sélection d'hôtels
sur le plateau des Bolovens

 

Pour obtenir une cotation individualisée en quelques clics seulement, rendez vous sur notre page

devis gratuit