Logo Laos Autrement

Les principales fêtes religieuses
et événements au Laos

Au Laos, les fêtes et commémorations sont très nombreuses. Tout est occasion de célébrer un boun, célébration bouddhiste très souvent associée à une fête profane du culte de la nature. Calendrier bouddhique et cycle des saisons se synchronisent, marquant le plus souvent les événements majeurs de la culture du riz (semailles, moissons...) qui rythment depuis toujours la vie du pays.

Les fêtes du calendrier bouddhique

Les dates des fêtes bouddhistes sont déterminées en fonction du calendrier lunaire.
Elles se déroulent en général le jour de la pleine lune, parfois le 15e jour après celle-ci.

Boun Makha Boussa

  • Du 9 au 11 février 2017

Le 11 février, Makha Boussa commémore la prédication du Bouddha durant laquelle il énonce les règles de la vie monastique et prédit sa propre mort.

A Luang Prabang, elle attire des pèlerins de tout le pays.

 

Près de Champassak, elle est associée à la fête des éléphants du Vat Phou ; défilés et démonstrations réalisées par des éléphants, mais aussi spectacles nocturnes, activités sportives, danses folkloriques et retraites au flambeau au milieu des ruines sacrées nous plongent dans une atmosphère des plus envoûtantes.

 

L’éléphant est aussi célébré au travers de nombreuses processions et démonstrations dans la province de Sayabouli, connue comme une terre de mahouts (cornacs en langue lao), où se déroule un festival dédié à l’animal totem du Laos.

Boun Pha Vet

  • Du 1er au 31 mars 2017

La fête des monastères se déroulent sur un mois en fonction de l’organisation prévue par chaque temple.

Pha Vet est le nom de l’avant-dernière réincarnation de Bouddha. Prince indien particulièrement généreux, il a fait don de l’éléphant blanc, le palladium du royaume, à un simple mendiant. Furieux, son père le chasse du palais.

 

Parti avec sa femme et ses deux enfants dans la forêt, il se consacre à l’étude et à la prière. D’une générosité légendaire, il fera même don de ses deux enfants à un mendiant. Leur rachat coûtera très cher au roi. Finalement convaincu par l’événement qu’il n’y a rien à faire pour corriger son fils, le roi décidera de le faire rentrer au palais avec sa famille.

 

La somptueuse fête organisée pour son retour est depuis célébrée chaque année.

Boun Visakha Boussa et fête des fusées

  • Le 2 mai 2017

Fête bouddhiste extrêmement importante, elle commémore simultanément la naissance, l’éveil et l’atteinte du Nirvana par le Bouddha : d’impressionnantes processions multicolores se déroulent dans les temples.

 

Elle donne lieu à d’importantes réjouissances car elle est associée au Boun Bang Faï, la célèbre fête des fusées. Cette fête païenne très festive est dédiée à la fertilité. Les fusées de bambou les plus ingénieuses sont tirées dans les nuages pour déclencher la saison des pluies.

Boun khao phansa

  • Le 9 juillet 2017

L’entrée dans le carême bouddhique marque le début d’une retraite de trois mois pour les moines, qui correspond à la saison des pluies. Durant cette période, les moines se consacrent intégralement à l’étude et la prière.

Boun Ho Khao Padap Dine

  • Le 27 août 2017

Lors de la fête des morts, les fidèles vont au temple déposer des dons aux âmes des défunts.

Boun Ok Phansa, fêtes des pirogues et fête des lumières

  • Le 5 octobre 2017
Fête des pirogues à Vang Vieng
offrandes aux Nagas, Vang Vieng

La fin du carême bouddhique marque la clôture de la retraite des moines. les fidèles portent alors de nombreuses offrandes aux temples.

 

Comme la date marque aussi la fin de la saison des pluies, le Boun Nam ou fête de l’eau invoque le retour des eaux dans le lit du Mékong. Aussi appelée Boun Souang Heua, la fête des pirogues se traduit par des courses très festives organisées entre les villages, particulièrement populaires à Vientiane, Savannakhet, Luang Prabang et Vang Vieng.

 

La manifestation prend des allures toutes particulières sur l’île de Khong, aux 4 000 îles, où la décoration des pirogues à grand renfort de fleurs et de guirlandes, donnent un éclat tout particulier à l’événement.

 

Mais la date est aussi marquée par la fête des lumières : lieux sacrés et habitations sont illuminés de lanternes et de lumignons, les lampions lâchés vers les étoiles.

 

Après avoir prié les pieds dans l’eau, les fidèles offrent leurs petits radeaux chargés d’offrandes aux Nagas et esprits tutélaires des eaux afin d’implorer leur pardon et leur protection.

 

Éclairées d’une petite bougie, ces centaines d’embarcations de fortune à l’éclat vacillant dans la nuit confèrent une atmosphère empreinte de magie à l’événement.

fete des lumieres a Vang Vieng
lampions sur la rivière a Vang Vieng

Boun Pha That Luang

  • Le 2 novembre 2017
Offrandes au That Luang, Vientiane

 

Se déroulant à Vientiane, au That Luang, le stupa le plus vénéré du Laos, c’est à la fois une fête religieuse et une grande foire se déroulant sur une semaine.

 

Elle rassemble des milliers de moines, de pèlerins et des exposants venus de toute l’Asie du Sud-Est : Processions, offrandes de guirlandes de fleurs et de nourritures aux moines, épreuves sportives, expositions commerciales et artistiques...

 

Elle débute par un impressionnant défilé au flambeau au Vat Simuang, le temple abritant le pilier central de la ville. Elle se termine par un grand feu d’artifice.

 

Dans le même temps, chaque région organise la fête du That local marquant pour l’occasion la fin de la récolte du riz. A Savannakhet, elle resplendit de l’éclat du That Inhang, l’un des plus beaux du Laos.

 

Les pèlerins du Laos et de Thaïlande viennent nombreux recevoir les bénédictions et participer à la foire au son de la musique traditionnelle et au rythme des danses et des compétitions sportives.

Les nouvels ans

Nouvel an international

  • Le 31 décembre 2017

Au Laos comme partout sur la planète, on marque la nouvelle année internationale. Sapins de Noël et costumes de père Noël, plus présents qu’on ne pourrait le penser en occident, donnent une ambiance festive un peu décalée sous le beau soleil du Laos.

 

Selon le calendrier traditionnel lao :

  • L’année de référence est celle de la mort de Bouddha

     

    • Du 1er janvier jusqu’au nouvel an Lao (pii maï), il faut donc rajouter 542 ans à l’année internationale en cours pour connaître l’année lao.
    • Du pii maï au 31 décembre, l’année lao est donnée par l’année internationale plus 543 ans.
  • L’année est décomposée en 12 mois dont le premier débute vers la mi-novembre. Mais, au quotidien, c’est le calendrier international qui est utilisé, les mois étant appelés par leur nom lao ou, plus simplement, par leur numéro d’ordre (mois = deuane et ainsi janvier = deuane 1 ; février = deuane 2 ; mars = deuane 3 ; etc.)

Fête du têt et nouvel an chinois

  • Le 16 février 2017

Fêtés le même jour, les nouvels ans vietnamiens et chinois ont d’importantes répercussions sur la vie économique du pays, les deux communautés détenant beaucoup de magasins qui s’habillent de rouge pour l’occasion. Feux d’artifice et pétards saluent l’événement.
Le 16 février 2018, nous sortirons de l’année du coq pour entrer dans celle du chien.

 

Boun Pii Maï, le nouvel an lao

  • Du 13 au 16 avril 2017
banderoles du zodiaque lao
les 'terreurs' du pii mai à Luang Prabang

C’est la fête la plus célébrée du Laos, et donc, en conséquence, l’activité économique du pays est ralentie.

 

Pour commencer la nouvelle année, les Lao nettoient leur maison de fond en comble. Ils s’habillent de neuf et vont faire des offrandes dans les pagodes où ils aspergent d’eau bénite les effigies du Bouddha.

 

Dans la semaine chômée, trois jours sont particuliers : le dernier jour de l’année écoulée, le premier jour de l’année à venir, et, entre les deux, un jour qui n’appartient à aucune des deux années.

 

Durant ces trois jours, les statues de Bouddha sont retirées des temples, nettoyées à l’eau bénite puis remises à leur emplacement dans les sanctuaires.

 

Fête de l’eau, elle marque le retour de la saison des pluies et donc du renouveau de la nature. Les habitants se rendent sur les berges des rivières pour construire d’artistiques stupas de sable qu’ils décorent de banderoles de papier dessinées des signes du zodiaque lao.

 

C’est une semaine très sympathique, spécialement à Luang Prabang et à Vientiane. On danse, on s’amuse, les jeunes aspergent les passants sous prétexte de purification des pêchés de l’année dans une atmosphère très bon enfant.

 

Elle revêt un éclat spécifique à Luang Prabang car, dans l’ancienne capitale du royaume du million d’éléphants, on fête aussi pour l’occasion Phou Gneu, Gna Gneu, les génies de la ville.

Nouvel an Hmong

  • Le 18 décembre 2017

Parmi les fêtes des minorités ethniques, le nouvel an Hmong donne lieu à de grandes et belles festivités, très joyeuses, principalement dans les provinces de Oudomxay, Xieng Khouang, Luang Prabang et Vientiane (Long Cheng à l’Est de Vang Vieng et au km 52 de la route nationale 13 en direction de Luang Prabang) : costumes traditionnels, jeux d’adresse, combats de bœufs, danses et chants.

 

C’est le jour où les jeunes hommes célibataires doivent trouver une épouse pour se marier avant juin. Les rencontres se déroulent durant le Makkhon, cérémonie pendant laquelle les jeunes de sexes opposés, face à face, se lancent gentiment une balle de coton pendant des heures.

Autres commémorations et événements

  • Le 8 mars : la journée internationale des droits de la Femme est particulièrement importante au Laos où elle est fériée.

 

  • Le 22 mars : jour du Parti du Peuple Lao, successeur du parti communiste d’Indochine créé le 22 mars 1955

 

  • Le 25 mars 2017 : Earth Hour ; à l’initiative du WWF, World Wild Found for nature, de 20H30 à 21H30 ; toutes les lumières s’éteignent pour une pensée particulière pour la preservation de notre planète

 

  • Le 1er mai : fête du travail

 

  • Le 1er mai 2017 : festival du Vat Phou qui commémore le souvenir d’un rite très ancien, mélange de brahmanisme et d’animisme, durant lequel le roi sacrifiait des hommes et des vierges aux génies. Le buffle a désormais remplacé les suppliciés humains et les cérémonies du pèlerinage sont aussi l’occasion de réjouissances populaires : fête foraine, course, combat de boxe thaï, épreuves de force...

 

  • Le 2 décembre : fête nationale commémorant l’instauration de la République Populaire Lao en 1975.

 

  • Le 13 décembre : chaque année, un grand concours de Khène, instrument typique de la culture lao, est organisé à Vientiane